Immobilier : que savoir à propos de la nouvelle obligation de formation des professionnels ?

e05ef5c0986e350685bcf6c381309b35

Homologuée en 2014, la loi Alur vient apporter un changement quant aux exigences de cession et de remplacement des cartes des spécialistes de l’immobilier. Que vous soyez un commercial en immobilier ou un simple agent de ce domaine, vous êtes désormais tenu de suivre un apprentissage continu. Que savoir à propos de cette dernière ? Voici quelques détails.

En quoi consiste la formation ?

La loi Alur est instaurée spécialement pour être un cadre de régulation du marché immobilier et pour rendre plus facile l’accès au logement tout en assurant la protection des citoyens vulnérables. C’est surtout dans le but de favoriser la réalisation de cette vision que la formation loi Alur a été rendue obligatoire pour tout prestataire de l’immobilier.

Le module vise particulièrement à mettre à jour les savoirs de l’agent et à améliorer ses aptitudes afin de garantir son avancement dans le cadre intellectuel. Les bénéficiaires peuvent profiter des cours portants sur le learning de langues, la gestion et l’utilisation efficiente du temps. Par ailleurs, le programme couvre d’autres aspects en ce qui concerne la fonction de l’agent dans le secteur de l’immobilier, et ce, conformément à la réglementation.

Ainsi, il aborde les plans juridique, commercial et économique. Les nouveaux projets innovants relatifs à l’urbanisme, la construction de logement, l’efficacité énergétique font également partie des points saillants. Selon les exigences du programme, un apprentissage de 2 h au minimum sur 3 années doit aborder les aspects déontologiques.

Comment cet apprentissage est-il devenu obligatoire ?

Comme prévu par la loi, les spécialistes de l’immobilier sont tenus de suivre un programme d’enseignement continu dispensé pendant 14 h dans une année ou plutôt 42 h couvrant 3 ans séquentiels. Il faut noter que les personnes qui ne se sont pas conformées à cette réforme ne pourront aucunement faire remplacer leur badge pro.

En lien :  Formation soigneur animalier : quelles possibilités ?

Le fait est que cet apprentissage n’est pas seulement une obligation légale, mais aussi morale. Elle contribue au renforcement des compétences des agents immobiliers, ce qui favorise l’amélioration de la situation des populations et l’optimisation du secteur.

Quels sont les profils concernés ?

La néo-réforme concerne les agents de l’immobilier, en particulier ceux qui disposent d’une carte pro. Lorsqu’il s’agit d’une personnalité morale, il revient à son mandataire légal de participer au programme d’apprentissage.

En outre, est aussi contraint au programme d’apprentissage, tout individu qui assure la fonction de chef d’agence immobilière. Il faut souligner également les employés salariés embauchés en tant qu’agent commercial ou facilitateur immobilier et qui disposent d’un certificat d’habilitation délivrée par un individu disposant de la carte.

Où peut-on suivre le programme d’apprentissage ?

Cette formation spéciale n’est pas délivrée par n’importe quelle structure. En effet, sont autorisées à enseigner le module, les structures enregistrées ou celles qui ont effectué une demande en vue d’obtenir une autorisation d’exercer. Hormis ces organismes, vous avez la possibilité de recourir aux établissements de formation mis en place par l’Union Européenne.

À la fin du programme, le formateur vous délivre un document reconnu qui atteste que vous avez réellement suivi les cours. Une fois l’attestation obtenue, il faudra le transmettre à la CCI pour avoir l’agrément.

Partager :

Facebook
Twitter
Pinterest
LinkedIn

Sommaire de l'article

Pour en lire plus

homme beneficiant environnement rural

Village de l’Emploi avis

Un Concept Novateur pour l’Insertion ProfessionnelleLe Village de l’Emploi se démarque dans le paysage de l’éducation et de la formation professionnelle avec son approche unique.

Retour en haut